18/01/2021: vos commandes sont traitées normalement, expédition en 24/48h

Nouilles Japonaises

Retour au lexique

Au même titre que le riz, les nouilles sont incontournables au Japon mais pas n'importe lesquelles !

Quelles soient consommées froides, glacées, chaudes, sautées, en bouillon…Les nouilles Japonaises se dégustent sans modération toute l’année et se déclinent de multiples façons.

Plusieurs types de nouilles

Ramen, Udon, Somen, Soba, Yakisoba, Hiyamugi, Shirataki, Harusame…Voici les nouilles les plus représentatives du Japon bien que nous considérons les shirataki et les harusame plus comme des vermicelles que comme des nouilles.

Parlons différences

Sômen : nouilles de blé faites à partir de farine blanche, de sel et d’eau, les nouilles somen sont reconnaissables grâce à leur blancheur et leur très grande finesse bien spécifique. Elles sont très appréciées froides en soupe l’été mais on peut aussi les consommer dans un bouillon chaud ou une soupe.

Udon : considérées comme typiquement Japonaises, préparées avec de la farine de blé et de l’eau, ces nouilles blanches, très épaisses, molles, relativement « gluantes » et fondantes se dégustent de nombreuses façons : froides, chaudes, avec ou sans bouillon, seules ou accompagnées. Quant aux variantes selon les régions et aux noms des plats à base d’udon, il en existe d’innombrables !  En voici quelques-uns : Yaki udon, kamaage udon, Kitsune udon, Nabe-yaki udon, Zaru udon, Tanuki udon, Kake udon, Tempura udon, Tsukimi udon etc.

Soba : à base de farine de sarrasin, ces nouilles légèrement brunâtres sont très fines, elles se dégustent chaudes ou froides. Froides, ces nouilles sont souvent accompagnées d’un bouillon traditionnellement composé de sauce soja agrémenté de plusieurs ingrédients dans lequel vous allez trempez vos soba. Chaudes, elles sont essentiellement servies dans un bouillon agrémenté d’autres ingrédients et des plats de soba typiques du Japon il en existe une multitude ! Les soba traditionnellement ne contiennent que de la farine de sarrasin, mais vous pouvez trouver aussi des soba avec de la farine de blé. Plusieurs variétés de soba existent dont les chasoba qui sont des soba au thé vert matcha, elles sont bien reconnaissables grâce à leur couleur verte.      

Yakisoba : voici les célèbres les nouilles sautées à la Japonaise ! Attention, ne pas confondre les soba avec les yakisoba, les « vrais » soba sont fabriqués à base de farine de sarrasin alors que les yakisoba sont fabriqués à partir de farine de blé. Ces nouilles sautées traditionnellement accompagnées de fines tranches de viande, de légumes, de fruits de mer ou de crustacés selon les recettes s’accompagnent systématiquement d’une sauce appelée « sauce yakisoba » et il en existe plusieurs.

Hiyamugi : à base de farine de blé, de sel et d’eau, ces nouilles similaires au somen sont un peu moins fines. Elles sont essentiellement consommées froides accompagnées de wasabi et d’une sauce comme la sauce tsuyu au goût riche en umami composée traditionnellement de dashi, sauce soja, mirin et de sucre.

Shirataki : appelés nouilles ou vermicelles, les shiratakis fabriqués à partir du konjac sont translucides (sauf ceux qui sont aromatisés) et gélatineux. Seuls, les shirataki ne présentent aucun goût, ils sont donc essentiellement consommés avec des sauces, en accompagnement dans d’autres plats ou en soupe. Le shirataki est un allié minceur et un coupe faim efficace ce qui contribue aussi à son succès, en effet, il contient quasiment zéro calories soit 5 calories pour 100 grammes environ tout en étant riches en fibres. Shirataki signifie « cascade blanche ».

Harusame : à base de fécule de pomme de terre ou de patates douces (on peut en trouver aussi à base de farine de soja ou de farine de riz), là aussi, comme les shirataki, les harusame peuvent être appelés nouilles ou vermicelles. En salade, friture, soupe et en nabe, ils permettent de varier les accompagnements. Harusame signifie « pluie de printemps ».

Les catégories de nouilles que nous avons citées sont loin d’être les seules, en effet, chaque région au Japon à ses spécialités !

Les nouilles instantanées

Il y a plus de 50 ans, les premières nouilles instantanées qui étaient des ramen au poulet « Chicken Râmen » firent alors leur apparition. Andô Momofuku inventeur des nouilles instantanées dans son petit atelier était loin de se douter du succès mondial de son invention ! En 2005, il a même élaboré les "Space ramen" qui peuvent être dégustées en apesanteur...

Un peu d’eau chaude et en quelques minutes seulement, vous pouvez déguster les différentes saveurs des nouilles Japonaises.

Les nouilles instantanées Japonaises ne cessent de séduire les consommateurs, notamment les Cup Noodles qui sont très pratiques grâce à l’emballage en forme de gobelet.

Au Japon, il existe deux musées des nouilles instantanées, un à Osaka et un autre à Yokohama.

 Produit ajouté à votre panier avec succès !

Continuer les achats
Accéder au panier
Valider ma commande